PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTS TYPES DE TEXTE


Les différents types de texte (roman, nouvelle, récit, essai, article...) peuvent être présentés selon différentes modalités relatives à la tradition.


TEXTES INFORMATIFS

Les textes informatifs sont habituellement présentés sous l'aspect de paragraphes justifiés ou simplement alignés à gauche, et séparés par un retour à la ligne sans alinéa (sans indentation), mais marqués par un espacement horizontal. Un fond blanc ou légèrement grisé est conseillé, tout effet de surfaçage est déconseillé. Le choix d'un alignement à gauche (au lieu d'un alignement justifié) communique au texte un caractère plus moderne par référence à l'informatique. On peut l'adopter, sans exclusive, pour des textes relatifs à l'informatique. L'espacement vertical (au lieu d'un saut de ligne) permet de distinguer le texte du mode dactylographie. Cet espace est obtenu ici par la commande de style css padding-bottom:10px;. Exemple de code:

Dans le fichier css:

body
{
font-family:sans-serif;
}

#conteneur
{
width:90%;
max-width:500px;
margin-left:auto;
margin-right:auto;
}

.inf
{
text-align:justify;
padding-bottom:10px;
}

Dans le body du fichier html:

<div id="conteneur">
<div class="inf">
Ce mode de présentation convient particulièrement à des textes purement informatifs comme par exemple des articles, des essais.
</div>
<div class="inf">
Une présentation sous l'aspect d'alinéa ne serait pas idoine. Un fond de couleur ou un effet de surfaçage serait malvenu.
</div>
</div>



Ce mode de présentation, en justification ou non, convient particulièrement à des textes purement informatifs comme par exemple des articles, des essais.
Une présentation sous l'aspect d'alinéa ne serait pas idoine. Un fond de couleur ou un effet de surfaçage serait malvenu.



En comparaison ci-dessous, le mode dactylographie: justification à gauche uniquement et le padding-bottom:10px a été remplacé par un <br>.



Ce mode de présentation dactylographique, très sommaire, convient à des textes à destination purement professionnelle.

L'avantage est qu'il nécessite très peu de programmation.




TEXTES LITTÉRAIRES EN PROSE

La tradition veut que les textes littéraires en prose soient présentés avec un retour à la ligne en retrait (indentation). Il est conseillé de choisir une indentation peu prononcée, plus esthétique (un demi-centimètre environ). Néanmoins, cette présentation constitue un marqueur de la tradition et il peut être avantageux d'adopter la présentation précédente relative aux textes informatifs, plus moderne et peut-être plus esthétique. Le fond, par tradition, est celle du papier bouffant, en général de couleur ivoire. Il est conseillé d'utiliser une couleur approchante (mais attention bien sûr qu'elle soit reconnue par la tablette ou le smartphone). Un effet de surfaçage peut être bienvenu à la condition qu'il reste discret. Le texte blanc sur fond noir peut être choisi si l'on veut délibérément signifier une dissociation avec la tradition du livre papier, mais cela risque d'introduire une atmosphère quelque peu déprimante pour de longs textes. Et attention en ce cas de choisir un noir et un blanc nuancé afin d'éviter un contraste trop violent.

Dans le fichier css

body
{
background-color:#FFFFF0;
font-family:sans-serif;
}

#conteneur
{
width:90%;
max-width:500px;
margin-left:auto;
margin-right:auto;
}

.bloctexte
{
text-indent:10px;
}

Dans le body du fichier html

<div id="conteneur">
<div class="bloc">
Ce mode de présentation, en justification obligatoire, convient particulièrement à des textes purement littéraires comme par exemple des romans, nouvelles.
</div>
<div class="bloc">
L'alinéa ne doit pas être trop accusé. Pour le fond, la couleur ivoire convient, à condition qu'elle passe sur tablette.
</div>
</div>



Ce mode de présentation, en justification obligatoire convient particulièrement à des textes purement littéraires comme par exemple des romans, nouvelles.
L'alinéa ne doit pas être trop accusé. Pour le fond, la couleur ivoire convient, à condition qu'elle passe sur tablette.




CAS PARTICULIER DES DIALOGUES

Selon les règles typographiques françaises, un dialogue est indiqué par des tirets spéciaux: tirets quadratins, différents des tirets semi-quadratins plus petits obtenus directement par une touche du clavier (touche du chiffre 6). Le retour à la ligne sans alinéa est impliqué lors d'un changement d'interlocuteur. Cette formulation admet des incises hors dialogue incluses sans indication, par exemple, dit-il.

La solution programmatique est d'utiliser directement le code html du tiret quadratin: &#8212; suivi de l'espace fine insécable &#8239 qui possède la caractéristique de rester invariable en dimension.

Dans le fichier html:

<div id="conteneur">
<div style="text-align:justify">
&mdash;&#8239;J'aime particulièrement cette robe, dit Celia. Sa coupe est parfaite.<br> &mdash;&#8239;Personnellement, répondit Livia, je la trouve beaucoup trop terne et pas assez ample.
</div>
</div>


— J'aime particulièrement cette robe, dit Celia. Sa coupe est parfaite.
— Personnellement, répondit Livia, je la trouve beaucoup trop terne et pas assez ample.


Il reste à vérifier que ces codes soient reconnus par les tablettes et smartphones. In fine, on ne saurait trop conseiller d'utiliser pour plus de sécurité simplement le tiret semi-quadratin suivi d'aucun espace., solution qui a aussi le mérite de la simplicité, ce qui donne:


-J'aime particulièrement cette robe, dit Celia. Sa coupe est parfaite.
-Personnellement, répondit Livia, je la trouve beaucoup trop terne et pas assez ample.


L'inconvénient de la typographie française apparaît lorsque les incises atteignent une dimension importante, par exemple: dit-il pendant que son interloculteur indécis dodelinait de la tête. Une typographie des dialogues plus logique peut être adoptée, cependant moins aérée. Elle exclut du dialogue les incises et ne pratique pas de retour à la ligne à chaque intervention. La balise <span style="white-space:nowrap"> évite un éventuel saut de ligne automatique entre les 2 signes lors d'un changement d'interlocuteur. Pas sûr cependant que ce code soit reconnu par tous les navigateurs sur tous les appareils.

Dans le fichier html:

<div id="conteneur">
<div style="text-align:justify;">
«Je n'ai aucune idée pour un roman.» dit-il sur un ton définitif et sans réplique «c'est bien décidé» <span style="white-space:nowrap">-«</span>Pour l'instant, mais attendez» répondit Robert.
</div>
</div>


«Je n'ai aucune idée pour un roman.» dit-il sur un ton définitif et sans réplique «c'est bien décidé» Pour l'instant, mais attendez» répondit Robert.



Note: Sous Linux, les signes « et » peuvent être obtenus par la combinaison de touche AltGr+w et AltGr+x


RÈGLES DE PONCTUATION

La typographie française, à l'inverse de la typographie anglo-saxonne, prévoit des ponctuations suivies d'un espace comme le point-virgule, le point d'interrogation... Il est possible facilement de respecter cette règle en utilisant l'espace fine insécable comme nous l'avons vu: &#8239. Soit par exemple:


Qu'en est-il de ce roman ? Je ne saurais vous le dire, je ne l'ai pas encore lu !



Néanmoins, l'on ne saurait trop conseiller d'abandonner le principe de la typographie française au profit de la typographie anglo-saxonne. C'est une complication inutile , notamment pour la transformation automatique de texte d'un format à un autre et on n'en voit pas vraiment la justification.

Le texte précédent devient alors:


Qu'en est-il de ce roman? Je ne saurais vous le dire, je ne l'ai pas encore lu!


SOMMAIRE    SUITE